La ferme du Viel Audon existe depuis 1980. Elle est passé en Société Civile  d’Exploitation Agricole en 1992.

Les chèvres débroussaillent la garrigue en ayant soin de préserver la repousse végétale. Chaque jour leur lait est transformé en savoureux fromages vendus sur place et sur les marchés locaux.

Dans les parcs, les vaches broutent les plantes délaissées par les chèvres. Leur lait est consommé par les veaux.

Cultivés sur les terrasses, les jardins potagers produisent les légumes frais pour les habitants du hameau.

Sur les terrasses restaurées, les oliviers fournissent de nouveau l’huile d’olives, et un verger conservatoire d’arbres fruitiers a pour fonction de sauvegarder quelques variétés anciennes pour l’avenir.

Le terrain calcaire est enrichi en humus par le fumier composté des chèvres et des vaches. Les épluchures et les déchets de nourriture des habitants sont picorés par les poules ou donnés aux cochons spécialisés quant à eux sur le recyclage du petit lait issue de la fromagerie.

Veaux et cochons sont entièrement consommés en circuit court par les groupes accueillis sur le site.

Un espace aromatique permet la production de sirops et de sels aux herbes vendus sur place avec les fromages à la boutique du terroir avec de nombreux autres produits locaux.